Patinage de l’embrayage : pourquoi cela se produit et comment y remédier

Avez-vous déjà fait un tour et remarqué que même lorsque vous appuyez sur la pédale d’accélérateur, le tachymètre monte en flèche et le régime moteur se rapproche de la ligne rouge, mais votre voiture n’obtient pas la poussée vers l’avant que vous attendiez ? Si vous avez déjà vécu cela, vous venez de voir l’embrayage patiner.

Dans le blog d’aujourd’hui, nous examinons les raisons pour lesquelles votre embrayage patine et ce que vous pouvez faire à ce sujet lorsque cela se produit. Tout d’abord, clarifions ce que fait réellement l’embrayage de votre voiture.

A quoi sert un embrayage ?

En termes simples, l’embrayage est le composant qui permet de transférer la puissance de rotation du moteur à la roue d’un véhicule. C’est une pièce de liaison entre différents arbres rotatifs. Lorsque vous engagez l’embrayage, la connexion entre la roue et le moteur doit être temporairement interrompue pour permettre à la voiture de s’arrêter sans avoir à éteindre le moteur et pour permettre un changement de vitesse fluide et ordonné.

L’embrayage se compose de trois composants principaux, le disque d’embrayage, le plateau de pression et le volant. L’enfoncement de la pédale d’embrayage libère les ressorts qui maintiennent normalement le plateau de pression contre le disque d’embrayage et le disque d’embrayage contre le volant moteur. La séparation du disque d’embrayage et du volant moteur est essentielle lors du changement de vitesse ou de l’arrêt.

Que signifie le glissement de l’embrayage ?

Le patinage de l’embrayage est un problème où l’embrayage s’engage et se désengage sans fournir de puissance aux roues de la voiture comme il se doit. La transmission de la force de rotation mentionnée ci-dessus n’a pas lieu. Si vous conduisez un véhicule à transmission manuelle, cela peut facilement vous arriver tôt ou tard.

Un bon mécanicien devrait être capable de repérer les problèmes dans l’embrayage lors de son inspection. Un embrayage nécessite une inspection complète et appropriée tous les 60 000 à 100 000 miles, mais au moins une inspection superficielle est probablement également à votre service annuel. Il existe plusieurs causes connues de patinage d’embrayage, que nous examinerons ci-dessous.

pourquoi un embrayage patine ?

Qu’est-ce qui fait patiner un embrayage?

Comme pour la plupart des composants de votre voiture, la principale raison du problème est l’usure. Si vous avez une voiture à transmission manuelle et que vous conduisez beaucoup, l’embrayage subit une grande partie de l’usure, tout comme vos pneus et vos freins. L’usure peut se manifester par un patinage de l’embrayage sous 4 conditions principales :

  • distorsion dans le volant
  • Plaque de pression usée
  • Cylindre qui fuit
  • Défaut dans le disque d’embrayage
  • Palier de débrayage usé

distorsion dans le volant

Le volant d’inertie de votre embrayage ajoute de la masse, de l’inertie et de la rotation qui aident à maintenir le moteur en marche. Il équilibre le vilebrequin et est l’élément clé du transfert de puissance en douceur du moteur à la transmission. C’est un composant en mouvement constant et subit donc également beaucoup de frottements. La chaleur de ce frottement peut faire déformer le volant.

Plaque de pression usée

La plaque de pression très importante est boulonnée au volant. La même chaleur qui déforme votre volant affecte également la plaque de pression, réduisant sa capacité à appliquer la pression nécessaire pour faire circuler la puissance entre le moteur et la transmission.

Cylindre qui fuit

Si vous conduisez un véhicule plus récent, il aura un embrayage hydraulique avec des cylindres récepteurs et maîtres. Les joints de ces bouteilles sont soumis à de grandes fluctuations de pression et de température, ce qui les fait fuir et se déchirer.

Défaut dans le disque d’embrayage

Le disque d’embrayage est recouvert des deux côtés d’un matériau similaire à ce que l’on trouve sur une plaquette de frein. Cela aide à rendre l’engagement entre celui-ci et le volant moteur plus fluide. Ces surfaces peuvent s’user et se déformer, entraînant éventuellement un patinage de l’embrayage.

comment tester un embrayage à friction

Symptômes de patinage d’embrayage

À moins que vous ne soyez mécanicien, vous pourriez vous demander si votre embrayage patine ou non. Heureusement, vous pouvez rechercher plusieurs symptômes pour savoir s’il y a vraiment un problème ou non.

Dans un premier temps, écoutez les bruits anormaux lors de l’actionnement de l’embrayage. Comme vous le savez probablement, les gémissements, les craquements, les grincements et les bruits similaires provenant de votre voiture ne sont jamais un bon signe. Si vous les entendez lorsque vous appuyez sur l’embrayage, vous devriez le faire vérifier.

Ensuite, avez-vous du mal à passer les vitesses ? L’embrayage est conçu pour faciliter le changement de vitesse. Donc, si vous rencontrez des difficultés pour passer à la vitesse supérieure ou rétrograder, le coupable probable est un embrayage qui glisse et qui a échoué.

Troisièmement, tournez mais n’accélérez pas. Comme nous l’avons évoqué dans l’introduction du blog, un signe courant de glissement de l’embrayage est lorsque vous voyez le régime augmenter sur le tachymètre, mais que la voiture n’accélère pas.

Finalement, sentez-vous l’embrayage se sentir spongieux ou collant? L’enfoncement de la pédale d’embrayage doit être doux et léger. Si la pédale semble “éteinte” pour une raison quelconque, vous le remarquerez probablement car c’est une pédale que vous utilisez tout le temps. Vous pouvez également ressentir une vibration lorsque vous engagez l’embrayage.

Comment tester un glissement d’embrayage

La meilleure façon de tester si votre embrayage patine est d’essayer la technique d’accélération brusque mentionnée ci-dessus. Passez votre voiture à une vitesse légèrement inférieure; La troisième vitesse fonctionne bien. Lorsque vous êtes confiant à la troisième place, appuyez sur l’accélérateur et donnez-lui un véritable élan.

Lorsque le tachymètre monte en flèche mais que la voiture accélère à peine, c’est le signe “classique” d’un embrayage à friction. C’est un test simple que vous pouvez passer presque n’importe quand en déplacement. Lors des tests, veillez à ne pas dépasser les limites de vitesse locales.

Comment diagnostiquer un embrayage à friction dans votre voiture : 5 étapes

Combien de temps puis-je conduire avec un embrayage à friction ?

Si vous venez de remarquer que votre embrayage commence à patiner, il n’y a pas lieu de paniquer. Ce n’est pas l’un de ces bugs qui vous font courir de toute urgence chez votre mécanicien local. Techniquement, vous pourriez rouler pendant des heures, des jours ou même des semaines avec un embrayage à glissement, mais le fait est que vous ne devriez absolument pas.

S’il y a des défauts mineurs sur une partie de votre voiture, même s’ils ne semblent pas urgents, vous devriez les faire réparer dès que possible. Chaque petit problème mécanique dans une voiture commence comme ça et serait facile et peu coûteux à résoudre, mais tôt ou tard, il se transforme en un problème beaucoup plus complexe et coûteux si vous ne vous en occupez pas.

Que faire si mon embrayage patine ?

Si votre embrayage patine, la première chose à faire est de redoubler de prudence pendant la conduite. Réduisez légèrement votre vitesse globale et conduisez prudemment jusqu’à ce que vous puissiez faire examiner et réparer l’embrayage par un mécanicien. Ce que vous ne devriez absolument pas faire, c’est hésiter avec le problème pour les raisons que nous venons de décrire dans la section ci-dessus.

Comment réparer un embrayage à friction

Espérons que les dégâts ne soient pas si graves que vous ayez besoin d’un embrayage entièrement neuf, mais c’est un résultat probable. Si c’est l’un des composants qui cause le problème, ils peuvent être réparables ou remplaçables individuellement. Voici toutes les méthodes possibles qui peuvent être utilisées pour réparer et empêcher un embrayage qui patine :

  1. changement d’embrayage. La complexité d’un remplacement d’embrayage dépend de si votre voiture est à traction avant ou à propulsion. Avec un FWD, c’est une tâche beaucoup plus difficile car le moteur doit être retiré et hissé et la transmission abaissée. Cela signifie plus d’équipement et de main-d’œuvre, ce qui fait grimper les coûts.

Les étapes suivantes font toutes partie d’un remplacement d’embrayage. Si le problème ne concerne qu’un seul de ces composants, ils peuvent être résolus individuellement :

  1. Renouveler ou remplacer le volant moteur. Le volant d’inertie peut être remplacé si nécessaire, mais en cas de contamination par l’huile, de rayures dues au gauchissement ou de décoloration due à la chaleur, il devra être remplacé.
  2. Remplacer la butée de débrayage. Cette étape sera probablement nécessaire à tous les niveaux de réparation de l’embrayage, car tout nouveau composant entrant dans votre embrayage nécessitera un nouveau roulement.
  3. Vérifiez la douille pilote. Cette bague est située près du vilebrequin et si votre véhicule avec un embrayage à friction est également un véhicule à kilométrage élevé, le remplacement de la bague peut être une étape nécessaire dans le processus de réparation de l’embrayage.

patinages d'embrayage

Coût de la réparation d’un embrayage à friction

La mauvaise nouvelle est que la réparation d’un embrayage peut coûter n’importe où 500 $ à 2 500 $. Si vous avez besoin d’un tout nouvel embrayage pour un véhicule FWD, vous recherchez l’extrémité supérieure de ce spectre. Si les dommages sont mineurs sur un véhicule RWD, vous devez vous attendre à ce qu’il soit un peu plus proche du bas de gamme. La réparation ou le remplacement de composants individuels réduit le prix, mais il y a de fortes chances que les circonstances justifient un remplacement complet.

La meilleure façon d’éviter cette énorme facture soudaine est de garder votre embrayage bien entretenu et en bon état. Les petits coûts de réparation et d’entretien à court terme sont toujours moins chers à long terme que le remplacement prématuré de l’embrayage.

Combien de temps durent les embrayages ?

Avec un bon entretien, un embrayage devrait durer jusqu’à 80 000 milles environ. Vous ne pouvez rien faire pour empêcher l’usure de l’embrayage. C’est une partie inévitable de sa fonction. Cependant, vous pouvez minimiser les dégâts en conduisant raisonnablement, en évitant les mauvaises habitudes comme rouler avec l’embrayage, et généralement en ne l’utilisant pas trop. De plus, et comme nous l’avons mentionné plus haut, vous devez prendre soin et entretenir votre embrayage.

rentrer chez soi