Drift à 4 roues : ce que cela signifie et comment le faire

Le drift a ses racines au Japon mais est aujourd’hui l’une des activités les plus populaires parmi les passionnés de voitures du monde entier. Sa popularité vient d’émissions comme Tokyo Drift, Fast and Furious 5, etc.

La dérive a commencé comme une technique de conduite apparue il y a de nombreuses années sur les routes de montagne japonaises, où de petits deux-roues étaient utilisés pour prendre des virages à grande vitesse. Ils étaient à l’origine appelés “Sui Style” (suicide) avant d’acquérir leur nom actuel : “Drift”.

Le sport a évolué au fil du temps et ses techniques se sont améliorées. De nos jours, les voitures à traction arrière sont préférées pour le drift car elles permettent un meilleur contrôle de la puissance du moteur de la voiture et des virages. De plus, ces voitures s’avèrent plus utiles en matière de glisse.

conduire

Un type de course populaire qui implique la dérive est la course à la dérive, l’une des formes de sport automobile à la croissance la plus rapide au monde. C’est comme la course sur circuit professionnel, mais avec plus d’accent sur la vitesse et l’agilité dans les virages. Les courses se déroulent (contrairement aux courses sur circuit) principalement sur des parcours asphaltés.

Les voitures de dérive sont spécialement modifiées à cet effet; Ils ne peuvent pas être utilisés pour la dérive ou la course sur des routes régulières en raison de leurs modifications qui réduisent la stabilité de la voiture. Cela signifie que très peu de types de voitures peuvent dériver en toute sécurité. Traditionnellement, les coupés sport à traction arrière dotés de moteurs puissants étaient utilisés comme voitures de dérive, mais de nos jours, d’autres types de véhicules sont poussés dans le sport car il est devenu si populaire dans le monde entier.

Quelle est la différence entre la dérive à 2 roues et la dérive à 4 roues ?

La dérive à deux roues se produit lorsque l’une des roues arrière d’une voiture perd son adhérence sur la surface de la route, provoquant un glissement latéral du véhicule. La dérive à quatre roues (4WD) est obtenue en utilisant à la fois les roues avant et arrière pour la dérive. Ce type de dérive ne peut pas être contrôlé aussi facilement que la dérive 2WD.

Seules les voitures à traction arrière peuvent-elles dériver ?

Non! Les coupés sport à propulsion arrière étaient utilisés pour la dérive en raison de leur dynamique, mais de nos jours, alors que les voitures sortent des usines avec beaucoup plus de puissance et offrent au conducteur plus d’options pour désactiver le contrôle de stabilité et d’autres aides informatisées, quatre roues motrices la dérive devient possible.

Comment faire une dérive à 4 roues

J’ai trouvé qu’apprendre à dériver une voiture à quatre roues motrices était plus difficile que d’autres configurations. Pour aggraver les choses, les quatre roues se battent pour la traction. Pour dériver une voiture, l’arrière doit se détacher avant de contrôler la glissade. Sur des voitures comme la Ford Focus RS, bien sûr, cela facilite les choses avec son bouton de dérive.

Pour pouvoir dériver une voiture AWD, vous avez d’abord besoin de la bonne machine – quelque chose avec suffisamment de puissance pour casser la traction. L’Audi R8 et la Subaru WRX sont deux choix qui peuvent être faits pour fonctionner. Pour apprendre à dériver, une piste ou un grand parking vide sont de bonnes options. Idéalement, il n’y a pas trop d’obstacles car il faut du temps pour obtenir le bon sentiment.

Dérive 4x4

L’astuce consiste à obtenir suffisamment de vitesse dans un virage, puis à tourner fort dans le virage. Sur les véhicules neufs, vous devez désactiver l’antipatinage. Vous freinez ensuite fort et relâchez-le pour desserrer l’arrière. Ensuite, vous faites une courte pause, puis vous accélérez, accélérez et utilisez le volant pour diriger la voiture dans la dérive et la garder sous contrôle, mais ce n’est pas facile !

Il convient de noter que les voitures à traction avant (FWD) ne doivent pas être dérivées car elles ne se comportent pas comme leurs homologues à traction intégrale (AWD).

La dérive d’une voiture 4WD l’endommagera-t-elle?

Lors de la dérive, il n’est pas rare que des pièces de voiture se cassent. En fait, cela peut être assez courant et peut également entraîner des défaillances de composants clés tels que l’essieu et la transmission. Dériver à grande vitesse ou exercer une pression excessive sur la voiture peut accélérer l’usure de la transmission, du moteur et d’autres pièces vitales. Bien que certaines modifications puissent aider une voiture à durer plus longtemps, elles peuvent également la rendre plus difficile à entretenir. Cela dépend toujours de la voiture et du conducteur.

Qu’en est-il du “mode dérive” dans les nouvelles voitures ?

Certaines voitures à 4 roues motrices ont un mode dérive qui les aide à équilibrer leur stabilité et à rendre la conduite plus amusante et engageante. Ce mode envoie plus de puissance aux roues arrière, gardant la voiture stable et sous contrôle. Ceci est courant sur de nombreux véhicules à quatre roues motrices plus récents (Audi RS3). Dans l’ensemble, le mode dérive est une fonctionnalité très utile qui peut aider à améliorer l’expérience de conduite des propriétaires de 4×4.

rentrer chez soi